COMMENTAIRES DE PARTICIPANTS 

Thomas :

Pour chanter « bien », il y a une intuition secrète que nous semblons avoir oublié ou repoussé pendant notre enfance. Le stage de Jerome m’aidé à reconnecter avec moi-mêmes, avec mon corps et avec l’univers qui m’entoure. C’est un travail intensif qui nécessite une disposition et une paix mentale. La vraie signification de chaque exercice se révèle que après quelques jours. A partir d’exercices de mouvement, de respiration et de phonologie, nous (ré)découvrons ensemble une répertoire de musique classique, jazz, pop et chamanique, Je peux dire que, comme chanteur, je crois avoir compris certains mécanismes essentiels du chant grâce à ce stage, ou plus précisément, j’ai mis les premiers pas d’un nouveau chemin, que je pourrai explorer pendant les années qui viennent. 

Françoise :

Un tout grand MERCI pour ton implication, ta bienveillance, tes connaissances, ton savoir-faire et surtout ton « savoir être » lors de cette belle rencontre en l’occurrence le stage d’automne 2019.  Un vrai bonheur, une belle découverte et un ressenti de plénitude grâce à ton enseignement tellement soigné.  C’est tellement agréable de pouvoir mettre en éveil non seulement la voix mais aussi le corps tout entier grâce à toi .  Ta patience , ton écoute et ton empathie s’ajoutent aux bienfaits de ce moment passé avec toi . Encore merci et à très bientôt pour une nouvelle aventure.

Brigitte :

Un énorme merci pour cette belle journée …
Je déborde d’ondes positives lorsque je sors de ton stage…
Ta simplicité, ta bienveillance, ton amour du chant … Tu nous les transmets et nous les accueillons le coeur grand ouvert.
Merci Jérome et merci à tous ceux qui font partie de notre groupe. Nous sommes UN même si certains ont plus d’expérience du chant.
Personne ne se prend la tête et il n’y a aucune compétition… Magnifique !!!

Régine :

Un tout grand MERCI pour ton implication, ta bienveillance, tes connaissances, ton savoir-faire et surtout ton savoir être lors de cette belle rencontre en l’occurrence le stage d’automne 2019.  Un vrai bonheur, une belle découverte et un ressenti de plénitude grâce à ton enseignement tellement soigné.  C’est tellement agréable de pouvoir mettre en éveil non seulement la voix mais aussi le corps tout entier grâce à toi.  Ta patience, ton écoute et ton empathie s’ajoutent aux bienfaits de ce moment passé avec toi.  Encore merci et à très bientôt pour une nouvelle aventure.

Aurélie :

J’ai trouvé ta méthode d’enseignement très complète et intéressante, je trouvais intéressant d’explorer et de détendre le corps pour poser mieux sa voix … Au niveau de ma voix j’ai vraiment senti un changement, et j’ai vraiment compris qu’il fallait ouvrir le corps, bien ouvrir dans le pelvis, le diaphragme et la poitrine. J’ai trouvé que le stage était très riche au niveau des exercices autant les psalmodies que le circle song et le langage inventé.  J’ai eu l’impression que je prenait conscience de certaines parties de mon corps où d’habitude je ne prête pas attention. C’était fatiguant, mais ça valait la peine. Et c’était très relaxants les exercices avec le corps, au sol par exemple. J’ai bien aimé chanté avec plusieurs voix surtout le dernier morceau de mozart, Ave Verum Corpus. J’ai bien aimé aussi l’ambiance de groupe, les gens étaient tous sympas et bienveillants. Il y avait une ambiance positive, pas de jugement et c’était cool !

Dominique :

J’ai beaucoup aimé les exercices de respiration, la prise de conscience du trajet que prend l’air avant de sortir en sons. Je trouve que l’on devrait enseigner la respiration dès l’enfance parce que l’ on respire mal en général et c’est difficile de changer les mauvais plis. Tous les exercices de détente du corps, m’ont plu aussi et me rappellent le yoga. L’ambiance était très cool, agréable et j’ai adoré la réunion de toutes ces voix différentes qui s’unissent. Tu dégages beaucoup d’empathie, de gentillesse et tu aimes transmettre tes connaissances. Beaucoup de bonnes ondes qui me donnaient la pêche en sortant de ton cours, …J’aurais bien fait la fiesta toute la nuit

Franc Pairon :

Le maître de stage Jérome Porsperger  : vous avez animé ce stage avec passion, enthousiasme et professionnalisme. Animer sous-entend « donner une âme ». Vous êtes un être engagé, intègre, sincère. Le chant est pour vous le médium qui a vous connecté avec votre lumière intérieure. Et cela se perçoit dès la première minute où l’on vous rencontre. Cela fait partie d’un tout, d’une hygiène de vie qui nourrit votre chant et inversement. C’est beau à voir cette cohérence et l’intégrité qui s’en dégage. C’est déjà cadeau !  

Face à vous, vous aviez des personnalités fortes, conscientes de l’importance de ce stage pour elles. De sacrées personnalités qui vous ont montré, chacune à leur manière, l’importance de l’enjeu pour elles. C’est à dire « fort ». Au fil du stage, des émotions se sont libérées. Beaucoup d’écoute et de bienveillance ont rendu cela possible. Le hasard -s’il existe- a particulièrement bien fait les choses. 

J’ai perçu grâce aux explications et aux exercices donnés lors du stage à quel point le souffle, la respiration sont une nécessité première. Une respiration courte ne peut engendrer qu’un son sans profondeur. … Toute la partie son et le placement des voyelles et autres dans le palais (+le palais mou), le placement de la langue… furent une véritable découverte. Je n’en avais jamais entendu parler !

Les chants : J’ai eu beaucoup de plaisir à chanter en Anglais Summertime et Sweet dreams. Cela donnait envie de lâcher-prise et de amener le sourire aux lèvres.  Mozart avec Ave Verum à 2 voix fut une vraie découverte. La complexité de la lecture, tenir dans une autre tonalité a aiguisé mon écoute. Je me rends compte aujourd’hui que j’écoute la musique autrement, c’est merveilleux. 

La mise en péril a été certaine…surtout le dernier jour quant il s’est agit de chanter en solo. Ma voix qui ne demande qu’à sortir, mais qui avec l’émotion s’étrangle et provoque le manque d’air. Et tout chavire. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot 😉 

L’étonnement est venu après… avec une énergie nouvelle qui m’a fait déplacer tous les meubles, repeindre tout le sol en blanc, ouvrir toutes les fenêtres, apporter de l’air et de l’espace pour que tout circule dans mon appartement et à l’intérieur de mon corps. Aujourd’hui, Je me lève légère de l’espace retrouvé. Respirer en profondeur devient un must… ! Que demande le peuple !